Make your own free website on Tripod.com

L'anti-intimidation

Qu'est-ce que l'intimidation?
Page d'accueil
L'intimidation... (informations)
Photos et témoignages
Solutions
Liens

 

L’Office de la langue française (OLF) décrit l'intimidation comme étant:

  • « Forme de violence sociale surtout observée en milieu scolaire, caractérisée par la domination d'un individu sur un autre au moyen d'actes répétés d'agression verbale, physique ou psychologique à son endroit».
  • L'intimidation peut être le fait d'un seul individu ou d'un groupe (on parlera alors d'intimidation de groupe ou de group bullying en anglais). On ne parle d'intimidation que lorsqu'il existe un déséquilibre dans le rapport de force entre les individus. Ainsi, une bagarre entre deux élèves d'une force équivalente ne constitue pas une situation d'intimidation.

Voici une phrase qui explique bien et simplement pourquoi une personne voudrait intimider un autre :  

« L'intimidation est une affirmation de pouvoir par l'intermédiaire de l'agressivité.»

Un intimidateur recherche le pouvoir sur une autre ou des autres en faisant recours à l'agressivité.

Les intimidateurs se procurent de ce pouvoir de bien des façons différentes grâce à leur puissance physique, à leur statut de «Roi» au coeur du groupe d’amis ou à leur connaissance des déficiences et de l’impuissance de la victime. Ils obtiennent souvent l’aide de leurs camarades et ceci devient donc de l’intimidation de groupe. L'intimidation peut être faite de façon directe (face à face) ou indirectement, comme dans le commérage ou l'exclusion d’une personne d'un groupe.

 

c03pg.jpg

Quand on parle d'intimidation, les situations se répètent souvent. Le jeune qui est victime d'intimidation ne cherche pas à avoir des problèmes et ne veux admettre à personne qu'il est assez faible pour se faire intimide. L'intimidateur est perçu comme ayant plus de pouvoir tandis que la personne victime d'intimidation a souvent de la difficulté à se défendre et se croit inférieure.  Les victimes croient souvent qu'elles doivent se prouver à la personne qui les intimide.  Les victimes sont souvent forcées à faire des choses démoralisantes, dangereuses, dégoûtantes ou illégales pour se prouver - souvent sans résultat. Souvent, l'intimidation devient dangereuse et peut pousser la victime à faire des choses effroyables, comme la mutilation de soi-même et même assez fréquemment le suicide pour tenter d'évacuer le sentiment de tristesse et d'humiliation.

Laissez un commentaire  Regardez les commentaires

Vous êtes  le visiteur numéro: