Make your own free website on Tripod.com

L'anti-intimidation

Qui sont les victimes?
Page d'accueil
L'intimidation... (informations)
Photos et témoignages
Solutions
Liens

depressed.jpg

Comme pour les intimidateurs, les victimes deviennent des cibles pour plusieurs raisons, et l'on distingue une multitude de types de victimes. Parfois, ces caractéristiques se développent chez la victime avant l'intimidation et parfois elles en sont le résultat.

1) Le sexe.
Les garçons et les filles sont tous deux affectés par l'intimidation.

2) L'âge.
Les enfants des niveaux inférieurs ont un plus gros risque d'être victimes d'intimidation par des élèves de niveaux supérieurs, tandis que les enfants des niveaux scolaires plus élevés risquent d'être victimisés par des intimidateurs de leur propre âge. Les plus vieux se pensent supérieurs et prennent avantage du fait qu’ils sont plus grand.

3) L'apparence physique.
Les stéréotypes de « nerd » sont souvent les raisons pour lesquelles l'intimidation se produit. Les différences raciales entre intimidateur et victime peuvent aussi causer l'intimidation ainsi que les statuts sociaux, les vêtements portés, etc.

4) L'estime de soi.
Les intimidateurs ont souvent un manque d'estime de soi, et ont l'idée qu'en abaissant la morale des autres, souvent ceux qui paraissent déjà avoir un manque d'estime de soi et ont l'air faible, ils peuvent remonter leur estime de soi. Les victimes ont donc souvent, et même généralement, un manque de confiance. Ce manque d'estime de soi fait en sorte que les victimes se soumettent à leurs intimidateurs sans vouloir se défendre. 

5) La dépression.
Les garçons ainsi que les filles qui sont victimes ont souvent des traces de dépression, ce qui provoque la tristesse, le manque d'intérêt général et même des symptômes d'anxiété et d'hypertension.

Laissez un commentaire  Regardez les commentaires

Vous êtes  le visiteur numéro: